La cohérence du projet de reprise

Vous avez pris votre décision, vous devez maintenant avant de lancer toute démarche, vérifier quelques points vous concernant, concernant votre entourage, le métier que vous souhaitez intégrer et votre association si vous ne souhaitez pas reprendre seul.

 

Votre entourage :

 

Votre vie va changer, vous allez supporter une pression différente de votre précédent métier, vous allez avoir une amplitude horaire plus importante, vous serez peut-être moins présent au début. Vérifiez auprès de votre entourage proche s’il est prêt à accepter ce changement de situation.

 

Le métier de chef d’entreprise:

 

Votre métier va changer, vous allez devoir prendre toutes les décisions, réfléchir à la stratégie commerciale, à votre communication, vous allez devenir chef d’entreprise : avez vous les capacités et les compétences pour cela, et pouvez vous envisager de participer à toutes les opérations courantes d’une entreprise à ses débuts?


Avez vous le goût du risque, êtes vous résistant au stress et persévérant, êtes vous tenace et rigoureux, avez vous le sens du client…


Pour vous aider, certains questionnaires peuvent vous donner quelques enseignements sur vos compétences et vos capacités à entreprendre. Vous pouvez rencontrer des spécialistes en bilan de compétences qui pourront vous éclairer.

 

Le métier et le secteur d’activité:

 

Allez-vous reprendre une entreprise dans votre métier? Vous devez rester très vigilant lorsque vous souhaitez changer de métier. Avant toute reprise, prenez le soin de vous former au métier, prenez le temps de bien étudier et d’analyser le secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous implanter, ne laissez rien au hasard sur la connaissance de votre métier. Vous devrez être professionnel dès le début de votre activité, et non 6 mois après le démarrage.

 

Votre association :

 

Enfin, si vous désirez vous associer, vérifier que votre futur partenaire a un  profil complémentaire au votre. Ce n’est pas douter de lui que de vérifier, c’est s’assurer un bon fonctionnement pour longtemps. Faites le point séparément sur vos différentes compétences et capacités, vos différents traits de caractère et de comportement. Faîtes ensuite le rapprochement et vous verrez si vous êtes complémentaires ou s’il existe des lacunes dans votre association; vous pourrez alors anticiper sur les ajustements éventuels qui permettront à cette association de fonctionner correctement.