Le cahier des charges de la reprise

Vous allez devoir définir les contours de l'entreprise que vous souhaitez reprendre

 

Le secteur d'activité

 

Définissez le secteur d'activité que vous souhaitez intégrer.

Les repreneurs qui ne connaissent pas les activités choisies ou qui intègrent des activités à forte technicité ont un taux d'échec plus important. Si vous connaissez bien un secteur d'activité, il vous sera plus facile de finaliser la reprise d'une entreprise de ce secteur, quitte à compléter vos connaissances par une formation adaptée.

Connaître un secteur d'activité, c'est maîtriser : son environnement, ses chiffres et ses pratiques et caractéristiques techniques ainsi que le marché potentiel de l'entreprise. C'est aussi mieux visualiser les ratios de rentabilité et les taux de marge.

 

Le lieu

 

Il vous faut déterminer une zone géographique de recherche en tenant compte de votre entourage personnel et de ses capacités à s'intégrer dans une nouvelle localité. Votre entourage est-il prêt à déménager ? Devrez-vous faire de nombreux kilomètres tous les jours ? Devrez-vous laisser vos proches seuls la semaine ?

 

La taille

 

Ne voyez pas trop grand !

Soyez conscient des enjeux de la reprise d'une PME. Recherchez une entreprise à la mesure de vos capacités. La reprise puis la direction d'une PME de plus de 20 salariés demande des qualités de gestionnaire et de manager différentes que pour la gestion d'une TPE.

 

Le budget

 

Reprendre une entreprise nécessite des fonds et même s'il n'est pas nécessaire d'avoir en main la totalité du prix d'achat, il vous faudra disposer d'un apport personnel (généralement 20 à 40% du prix de cession) afin de pouvoir solliciter l'intervention des banques et autres investisseurs.

Si vous n'avez pas suffisamment d'apport personnel, trouvez un partenaire financier, sollicitez votre entourage. Gardez à l'esprit que les revenus tirés de l'activité de l'entreprise reprise ne seront peut-être pas immédiatement suffisants pour vous assurer un niveau de vie correct.

Ne pas investir la totalité de ses économies dans l'achat d'une entreprise doit être le premier critère à retenir au moment de choisir une affaire.